Tuberculose

Lutter contre la tuberculose est à l’origine de la création de la Ligue, en 1906. Aujourd’hui, une équipe spécialisée contribue à contenir la tuberculose et s’assurer de son traitement.

radio tuberculose

La tuberculose en bref

La tuberculose est une maladie infectieuse causée par la bactérie Mycobacterium tuberculosis. Seule la tuberculose pulmonaire active est contagieuse. Elle peut rester latente plusieurs années avant de se déclarer. Lorsqu’une personne est diagnostiquée, elle est nommée “cas source”.

En Suisse, on dénombre de 300 à 500 cas par année.

Les personnes de son entourage sont alors dépistées pour limiter la contagion. Des traitements avec plusieurs antibiotiques, sur plusieurs semaines, permettent d’en guérir.

Afin d’éviter la résistance aux médicaments, les traitements doivent être pris chaque jour, sous observation directe d’une tierce personne.

Un mandat de santé publique

Sur mandat de la Direction générale de la santé du canton de Vaud, une équipe spécialisée de la LPV travaille en collaboration étroite avec Unisanté, le CHUV et l’ensemble du corps médical à contenir la tuberculose.

Leurs missions :

  • recenser tous les cas de tuberculose
  • réaliser des enquêtes d’entourage
  • accompagner les malades dans la prise des traitements prescrits
  • organiser des formations en milieu professionnel

Une séance tripartite réunit chaque mois tous les intervenants de la santé publique vaudoise en charge de lutter contre cette maladie pour coordonner le suivi des cas et leur évolution.

La Dre Jesica Mazza-Stalder, vice-présidente du comité de la LPV, est adjointe du médecin cantonal

enquête tuberculose

L’enquête d’entourage

L’enquête d’entourage permet de tester les personnes en contact avec la personne diagnostiquée pour une tuberculose pulmonaire afin d’éviter la contagion (au moyen d’un test sanguin). Des traitements préventifs peuvent être proposés si besoin. Grâce à ce travail de recherche et de dialogue, la tuberculose reste peu répandue en Suisse.

Les enquêtes d’entourage peuvent être intercantonales, voire internationales.

Important :

Si vous êtes contacté dans le cadre d’une enquête, il est important suivre les conseils de notre équipe soignante spécialisée.